About


Lauréat du Concours  de Musique Contemporaine Nicati à Bern en 2009, Paolo Vignaroli s’est produit en tant que soliste dans  plusieurs festivals internationaux (Lucerne Festival, IRCAM, Festival MusikPodium Zurich, Musikfestival Bern, Festival Nuovi Spazi Musicali, OggiMusica Lugano, Darmstädter Ferienkurse für Neue Musik, Ars Musica, Flagey, Davos Festival Young Artists in Concert, Biennale di Venezia, Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes, Festival Etchings, SMC de Lausanne).

Il est régulièrement invité par  l’Ensemble Acouphène (Paris), l’Ensemble Vortex (Genève), Ensemble Risognanze (Milan), l’Ensemble Ecce (Boston), l’Ensemble Tzara (Zurich), Le Balcon (Paris), l’Orchestre Symphonique de Grosseto.

Son intérêt pour la musique de notre temps et pour l’analyse de l’écriture contemporaine le mène à travailler étroitement avec avec les compositeurs des pièces de son répertoire, comme que Philippe Hurel, Kaija Saarhiao, Michaël Levinas, Jean-Luc Hervé, Oscar Bianchi, Georg Friederich Haas.

Le CD Portrait du compositeur Oscar Bianchi (Label Musiques Suisses), intègrant son interprétation de la pièce Gr..., à réçu le Preis der Deutschen Schallplattenkritik 2013. 

Ses études se déroulent en Italie au conservatoire de Sienne avec Luciano Tristaino dans un premier temps, et continuent à l’étranger avec un diplôme de formation supérieure à la Musikhochshule de Lugano (Suisse) dans la classe de Mario Ancillotti et le diplôme de perfectionnement au CNR de Boulogne-Billancourt (France) dans la classe de Céline Nessi et Pierre Dumail. Il a suivi également des master classes avec  Davide Formisano, Eva Furrer, Mario Caroli, Bartold Kujiken.

Installé à Paris depuis 2007, il donne des nombreux concerts de musique de chambre en France et à l'étranger et il est flutiste de l’Ensemble soundinitiative.

Press

"La vie acoustique intérieure de la flute basse ainsi que toute sa palette de nuances  – entre son pur et son-soufflé – ont étés déployées par le flutiste Paolo Vignaroli"
Felix Michel, Neue Zurcher Zeitung  14.01.2015 

"Dans Labyrinthe de Vittorio Montalti la flûte basse de Paolo Vignaroli nous conduit par sa respiration haletante dans un labyrinthe sonore électronique, en éclairant sans cesse de nouveaux espaces d'écoute. "
Rebekka Meyer, Tages Anzeiger  15.11.2014

"Magicien de la flûte" Slash Paris 13.12.2014

"Pour Turm-Musik de Holliger, l’ensemble des etudiants de l’HEMU et le jeune soliste Paolo Vignaroli viennent rejoindre Namascae sur scène (...) Le soliste livre quelques instants magnifiques".
Jean-Baptiste Clamans, Dissonance 17.03.2014

"Dedica, du compositeur italien Ivan Fedele, est une pièce assez courte et très virtuose qui aiguise l’écoute en ce début de concert. Ecrite en 2000, la partition exploite la flexibilité de l’instrument à travers une trajectoire virtuose qui sollicite l’énergie et la réactivité de l’interprète: des qualités qui fondent le jeu de Paolo Vignaroli dont la sonorité toujours très contrôlée est d’une grande finesse (…) détaillant avec beaucoup d’efficacité sonore tous les modes de jeu sollicités pour modeler de façon très plastique le matériau sonore (…) Le soliste terminait en apothéose avec une deuxième pièce du maître Fedele, Donax (1992) y deploie une palette de sonorités inouïes, sans accuser la moindre fatigue au terme d’un programme exigeant qui témoignait des potentialités infinies de son instrument, le plus vieux du monde".
Michèle Tosi, Res Musica 15.04.2013

"Le jeune flutiste italien Paolo Vignaroli interprète avec naturel et intensité la partie de flute du Concerto pour piano (1958) de John Cage et incarne l'esprit de rébellion contemporain".
Alfred Zimmerlin, Neue Zurcher Zeitung 11.08.2012

"Paolo Vignaroli, lauréat du Concours Nicati 09, donne une Interpretation de haut niveau de la pièce de Oscar Bianchi “Gr…” ainsi que de la composition “parlante” de Annette Schmucki (...)".
Michelle Ziegler, Neue Zurcher Zeitung, 14.09.2010

"Imaginary Islands (1992) d’Ivan Fedele est une pièce radicale et ardente. La forme génératrice est celle de l’arc qui se tend au maximum puis se relâche; la flûte – Paolo Vignaroli impressionnant – ombrée par la clarinette de Szymon Kaça projette une énergie toujours réamorcée dans une tension de l’écoute permanente".

Francesca Ferrari, Res Musica
01.11.2013

 

 

Actualités

18 juillet 2016, 20h

En concert au Tiroler Festspiele avec l'Ensemble Risognanze et Tito Ceccherini.

En programme musiques de Hosokawa, Gardella.

Festspielhaus (Autriche)  http://www.tiroler-festspiele.at/

6-10 juillet 2016

En résidence avec l'Ensemble Soundinitiative au Festival Sirga (Espagne).